Martinique Randonnée & Nature

Savane des Pétrifications : un décor lunaire sur une île tropicale

Savane des pétrifications - Panarama pointe d’enfer

Située à l’extrême sud de la Martinique, à la pointe de la presqu’île de Sainte-Anne, la Savane des Pétrifications est une curiosité. Loin de la nature luxuriante des climats tropicaux, elle nous surprend avec son décor aride et désertique. Cette vaste plaine avec des cactus et des herbes aux couleurs paille nous rappelle le Far West ! Et tout cela, en surplombant des panoramas magnifiques sur le camaïeu de bleu de l’océan qui se déchaine contre les falaises.

Le Grand Sud de la Martinique est réputé principalement pour ses littoraux paradisiaques. On y trouve en effet un concentré de cartes postales : plages de sable fin, cocotiers et eaux turquoises. La Trace des Caps, randonnée de 27 km, se fait en bord de mer et permet de les découvrir. La Savane des Pétrifications est un tronçon de cette randonnée.  

Ce qu’on a particulièrement apprécié :

  • Découvrir un paysage inédit, loin de ce que l’on imagine trouver sur une île tropicale,
  • Admirer d’impressionnants panoramas,
  • S’émerveiller du contraste des couleurs : les tons de la roche, les couleurs paille et vert pâle de la savane, le bleu éclatant de l’océan,
  • La localisation du site : il est possible de continuer la journée sur les superbes plages du Grand Sud.

La Savane des Pétrifications : vue d’ensemble de la randonnée

Savane des pétrifications - Randonnée

Une randonnée de 4 km permet de découvrir la Savane des Pétrifications. Il s’agit d’une boucle au départ du parking de la Grande Anse des Salines.

Le chemin est relativement plat tout du long. Toutefois, la marche se fait quasiment exclusivement en plein soleil. Et malgré l’air marin, le soleil pique très fort ! Aussi, comme pour la majorité des randonnées en Martinique, préférez vraiment partir tôt le matin. Les chaussures de marche, la crème solaire, un chapeau ainsi que des réserves en eau sont absolument INDISPENSABLES.

Au plus loin de la boucle, une fois la Savane des Pétrifications traversée, le chemin débouche sur l’Anse Trabaud. C’est une jolie crique où il est possible de se baigner. Donc prenez votre maillot de bain et votre serviette ! Si vous êtes plutôt lève-tard, le must est d’y pique-niquer.

Pourquoi appelle-t-on la « Savane des Pétrifications » ? La Savane des Pétrifications est, avec la Presqu’île de la Caravelle que nous avons aussi découverte cette année, la terre la plus ancienne de la Martinique. Elle est située sur un volcan de 22 millions d’années. Elle témoigne également d’une importante activité hydrothermale avec une circulation de fluides minéralisateurs riches en silice. C’est ce phénomène qui a « fossilisé » le bois présent alors. Les arbres paraissaient ainsi figés dans le temps, « pétrifiés ». Malheureusement, au fil du temps, les promeneurs ont pillé quasiment l’ensemble des morceaux de bois.

Notre randonnée

Un départ « les pieds dans l’eau » 

La marche commence au bout du parking de la Grande Terre des Salines, à l’issue d’un chemin caillouteux. On traverse le bois de l’Anse à Prunes, une très jolie plage sauvage. Dès maintenant, on profite de la vue sur l’îlet Cabrits et son phare, point le plus au sud de la Martinique. On dit que c’est à cet endroit que l’océan Atlantique et la mer des Caraïbes se rencontrent.

Si le ciel est dégagé, on peut aussi distinguer au loin l’ile de Sainte-Lucie.

Un petit pont permet de passer au-dessus de la rivière de l’Etang des Salines. Mais une partie de la traversée se fait à gué. Nous avons retiré nos baskets car l’eau était haute.

Savane des pétrifications - far west
Savane des pétrifications - point de vu table du diable
Au loin, depuis l’Anse à Prunes, on aperçoit un gros rocher plat qui émerge de l’eau : c’est la Table du Diable.

A la découverte de la Savane des Pétrifications

En arrivant dans la « Savane », on découvre une immense étendue aride, lunaire, qui surplombe l’océan. Le décor contrasté offre de par ses différents reliefs une riche et belle palette de couleurs !

Savane des pétrifications - Paysage volcanique

D’un côté, on a cette plaine recouverte d’herbes vert pâle et couleur paille et de plantes grasses comme des cactus. Le Morne des Pétrifications domine cette plaine du haut de ses 115 m. C’est l’un des seuls vestiges visibles de l’activité volcanique « basaltique » qui régna ici.

On foule un sol constitué de roche volcanique et d’argile aux couleurs différentes. On marche sur un volcan de 22 millions d’années ! Ce lieu présente donc un grand intérêt géologique.

Enfin, côté littoral, l’océan déchainé vient casser ses vagues aux mille tons de bleu contre la falaise. On longe l’Anse l’Ecluse puis l’Anse Braham. Evitez de trop vous approcher du bord, car à certains endroits, la zone est friable (c’est indiqué par des panneaux).

Ainsi que je l’ai déjà mentionné, les gens sont au fil du temps repartis avec les bouts de bois provenant d’arbres fossilisés, privant ce décor étonnant de son essence. Il est aujourd’hui (heureusement) interdit de repartir avec des vestiges de cette promenade. Ce qui n’empêche pas les promeneurs de réaliser des monticules de pierre, perturbant, semble-t-il, l’écosystème.

Le clou du spectacle : le panorama de la Pointe d’Enfer 

Savane des pétrifications - Roche volcanique

On arrive bientôt à la Pointe d’Enfer, où le sol revêt des couleurs marron voire rougeâtre. Le panorama sur les falaises, où déferlent incessamment les vagues, est splendide. Encore ce côté hostile et indomptable de la nature que j’aime tant !

Pointe d’Enfer, Table du Diable… Pourquoi tous ces noms apocalyptiques ? Ce sont les paysages tourmentés par une nature hostile, qui ont donné ces noms. On retrouve des allusions au « Diable » ou « Enfer » dans bien d’autres lieux en Martinique (Table Anse du Diable à la Presqu’île de la Caravelle, Trou Au Diable…), toujours dans des lieux réputés dangereux.

Enfin, après avoir traversé une petite forêt (ouf, un peu d’ombre !) on a une vue sur l’Anse Trabaud. Nous avons fait demi-tour, mais n’hésitez pas à y faire une pause, éventuellement y pique-niquer et piquer une tête ! Ce sera notre programme la prochaine fois.

Savane des pétrifications - Pointe d’enfer

Le retour 

Pour revenir, nous avons emprunté le même chemin qu’à l’aller histoire de profiter de l’air marin. Toutefois, il est possible de couper à travers la Savane pour découvrir d’autres points de vue.

Savane des pétrifications - Chemin du retour

Que faire aux alentours de la Savane des Pétrifications ?

Après une telle marche dans des conditions d’exposition extrême, une baignade s’impose !

Plage des salines

Cette partie de l’île regorge de belles plages de sable fin. Vous trouverez donc assurément votre bonheur, bien que les plus connues soient très prisées (Salines, Pointe Marin…)

Pour ma part, je n’étais jamais venue dans ce coin. J’ai donc absolument voulu me baigner à la Grande Anse des Salines, plage emblématique de la Martinique. Si vous avez faim, il y a quelques restaurants en bord de plage.

Curiosité à voir : l’Etang des Salines (mangrove, crabes, oiseaux, panneaux explicatifs ludiques), situé en face de la plage des Salines, de l’autre côté du parking. Il y règne un calme absolu où avec seul le bruit du vent et le chant des oiseaux. Des panneaux ludiques nous en apprennent sur la flore et sur la faune qui peuplent cet étang. Par exemple, c’est ici que j’ai appris qu’il existait différentes variétés de palétuviers, ces arbres qui poussent dans la mangrove.

Étang des Salines

Enfin, si vous pouvez aussi remonter jusqu’à Sainte-Anne pour vous promener dans le bourg et déjeuner en bord de mer.

Et vous, avez-vous déjà découvert un paysage détonnant avec son environnement ? Pour ma part par exemple, sur l’île de Corfou en Grèce, j’avais aussi exploré un paysage lunaire et très sec au bord de l’océan.

Pour d’autres infos sur la Savane des Pétrifications :

Related posts

Cirque de Gavarnie : randonnée jusqu’au Refuge des Espuguettes

Cynthia David

Des Salines aux Trois-Ilets : notre avis sur 10 plages emblématiques du Sud de la Martinique (côté Mer des Caraïbes)

Cynthia David

Cascade Couleuvre : une randonnée ressourçante dans le nord de la Martinique

Cynthia David

1 commentaire

Plages Martinique : 10 spots emblématiques du Sud - Horizon Au Pluriel 4 septembre 2020 at 17 h 04 min

[…] vous êtes équipés pour marcher, le point de départ pour la randonnée de la Savane des Pértifications est au bout du parking. Elle vaut vraiment le […]

Répondre

Laisser Un Commentaire